De Marlier à Martine (18/09/2010 au 02/10/2010)

Sèves enfantines et éducation à la vie…

L’art de Marcel Marlier (Herseaux, 1930) témoigne de toute l’ardeur d’un rêve éveillé : celui de faire voir le monde et ses richesses à travers les yeux de l’enfance. Au sortir de ses études aux écoles Saint-Luc de Tournai, Marcel Marlier se lance dans l’illustration avec foi et frénésie. Il ne quittera plus ce domaine, sauf pour quelques incursions dilettantes vers la peinture et l’aquarelle. Sa rencontre avec Gilbert Delahaye lui ouvrit les portes d’une carrière internationale. Leur Martine, en plus d’ouvrir les enfants à la réalité plurielle de ce qui les entoure, devient très vite dans les yeux et le cerveau des lecteurs, un personnage de chair : une petite sœur, une amie, une confidente, un modèle. Il en va de même pour Jean-Lou et Sophie ou encore le chat Follet. L’univers de Marcel Marlier, dont le travail procède du même esprit que celui de la bande dessinée classique, conjugue à la fois la virtuosité du dessinateur à la chaleur de ses ailleurs. Et c’est tout naturellement que le Musée de la Rubanerie et la Ville de Comines-Warneton s’associent pour lui rendre hommage à l’occasion de ses quatre-vingt printemps. Bon anniversaire, Monsieur Marlier !