La Rubanerie en fêtes ! (16/05/2015 au 21/02/2016)

Louches, lumières, pierrots et marmousets…

Comines doit son développement économique à l’activité textile qui s’y développa dès la fin du douzième siècle. Fiers de leur ouvrage et respectueux des règles de vies qui les entouraient, les tisserands ont balisé les jours et les mois de célébrations mêlant religion, traditions laborieuses et sens de la fête. Aujourd’hui encore, la ducasse Sainte-Anne ou des Marmousets, le « pierrot » de la Sainte-Catherine, ou encore la Fête des Louches s’en souviennent, même si ces manifestations ont subi une « remise à neuf » depuis plusieurs décennies. Par ailleurs, d’autres activités connaissent un sommeil en attendant peut-être de renaître un jour, à l’image de la fête des épeuleurs ou de celle des lumières, dont les moments forts nous sont connus par des documents d’archives. Cependant, une chose demeure incontestable : le marmouset cominois sait comment faire rimer travail et fêtes !

Découvrez
Journal de l'exposition