Visions de patrimoine (11/09/2010 au 02/10/2010)

Quand le patrimoine s’enrubanne et se fête…

Un musée, c’est un ensemble de collections permanentes offertes sans retenue au public. C’est aussi un lieu de mémoire où chaque pièce retrouve petit à petit toute sa signification, son vécu, son histoire. Un musée, c’est encore une caverne aux trésors, quand son conservateur ou un de ses collaborateurs exhume des réserves un objet insolite, un témoin à étudier, à percer à jour.
Bien sûr, le Musée de la Rubanerie cominoise correspond à tout cela mais il est encore et surtout un lieu de vie où des gens se rencontrent, échangent leurs savoirs, travaillent à la sauvegarde d’un patrimoine tant matériel qu’immatériel, restaurent, lèguent, dépouillent et classent des archives… A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2010, le Musée de la Rubanerie tenait à témoigner que ses archives et collections apparaissent vivantes, en plein cœur de la vie de tous ces gens qui ont modelé notre visage culturel, social et artisanal.
Autour des photographies de Maurice Delplace, traquant la poésie des métiers et les mailles des rubans, laissez-vous conter la mémoire du travail textile de Comines par des objets parfois bizarres mais plein de sens…